La Création du Secrétariat d’Etat chargé de Promotion de la République et de la Citoyenneté

 

La Création du Secrétariat d’Etat chargé de Promotion de La République

et de la Citoyenneté

 


Comme l’indique son intitulé, ce Secrétariat d’Etat revêt deux dimensions complémentaires tout en étant dissociées, avec un troisième volet plus distinct :

 

  • La Promotion de La République :

 

Il s’agit ici d’assurer la Promotion de La République par l’exaltation et la mise en avant des Valeurs Imprescriptibles et Inaltérables de Nôtre République, valeurs auxquelles L’Elan Humaniste Citoyen est très fermement attaché.

 

Cependant, cette Enthousiasme des Valeurs Républicaines ne pourra se faire sans une certaine Réinvention de celle-ci, dans le sens ou il faudrait inaugurer le passage du "Vive la République au Vivre la République" justement.

 

La République, Nôtre République à Tous sans exception, s’actualise et se vit avant tout. Elle ne se négocie certainement pas. Elle nous Accompagne bien au contraire tout au long de notre vie et pour chacun de nous et d’entre nous, de nos Rapports interindividuels jusque nôtre Destin Commun à Tous sans exception. C’est cela, sa Véritable Vocation. La République, toujours en devenir, va être la garante de nos différences ; c’est d’ailleurs par la diversité qu’elle va se vivre pleinement.

 

 

Le Vivre la République  permet alors une République de Proximité dans la Proximité avec la communauté des Citoyens d’une part, et d’autre part, de faire que ses trois piliers fondateurs gravés aux portiques de nos Préfectures de ne pas rester des mots juste au dessus de nos têtes, mais bien, avec nous et en nous.

 

 

 L’Elan Humaniste Citoyen prône donc la Ré-invention Nécessaire de Nôtre République, L’Autre République plus exactement, celle de la Diversité, de L’Intimité et de L’Intériorité, qui, Accompagnatrice des Personnes Citoyennes, va vibrer en chacun de nous pour parler à tous sans exception.

 

 L’Autre République va impliquer également une Réinvention pour ce qui est des Modalités (rôle des acteurs, mode de représentation…). Ceci étant abordé un peu plus tard.  

 

L’E.H.C. voudrait faire un constat bien solennel à propos d’une campagne de promotion   concernant l’année 2008 par le biais d’affiches (qui se sont retrouvées notamment dans les Mairies), année dite de l’égalité de tous dans la différence. L’Elan Humaniste Citoyen nourrit un Engagement très vif en faveur de la Diversité et au Respect de toutes les Différences. Dans le principe, c’est une très bonne initiative. Pour ce qui du fond cependant, elle interpelle fortement L’E.H.C.: l’Egalité, Valeur Essentielle de notre République, a été proclamée il y a plus de deux cents ans.

 

Nous sommes aujourd’hui en 2009 et il nous faut une action collective sur une année pour réaffirmer, nous rappeler qu’elle est un principe fondateur et que celle-ci est toujours d’actualité au regard des différences humaines ?

 

L’Elan Humaniste Citoyen laisse le soin d’apprécier la justesse de cette interrogation et d’en esquisser sa réponse. Il se contente seulement, pour sa part, de dire que l’égalité de tous dans la différence, c’est bien évidemment de vigueur en 2008, mais également en 2009, 2010…et cela devait l’être aussi en 2007. A bien des égards, le renouveau de la République par sa promotion se justifie alors et devient légitime.

 

Enfin, la Promotion de la République dans tous ses Etats aura des Conséquences Positives Multiples sur la Garantie et le Renforcement des Droits de Chacun sans oublier bien sûr les Devoirs, l’Intérêt Général, une Meilleure Connaissance et l’Apprentissage de cette dernière (que la République nous soit finalement quelque chose de familier et d’intégrée à notre quotidien et non éloignée, abstraite, ne concernant que les autres ; la République nous concerne tous sans exception), le  respect des Institutions et des règles, la Promotion de la Citoyenneté, et ce, à tous les niveaux [en terme de comportement civique (dans les relations des individus au sein du groupe social, l’exercice même de la Citoyenneté, la dimension environnementale, les attitudes routières…], dans nos Rapports avec les Pouvoirs Publics et tout ce qui s’en fait l’écho (la vie Politique, les Personnes Elues, les Administrations, l’Ecole, les Forces de l’Ordre, les Symboles…), et plus largement, dans la façon de se Représenter l’Etat et d’une certaine manière, La France Etc.

 

 

Selon L’Elan Humaniste Citoyen, il revient au Président de la République, qui représente Toutes les Personnes Citoyennes sans Exception, à la fois Gardien de Nos Institutions et Garant de Nos Différences Humaines à Tous, d’être justement le Promoteur de ce Vivre la République, l’impulsion en nous insufflant Un peu de Folie Républicaine.

 

 

  • La Promotion de la Citoyenneté :

 

Ce deuxième volet donc, qui concerne La Promotion de la Citoyenneté, va s’inscrire dans une logique de complémentarité avec la Promotion de la République par l’Exaltation de ses Valeurs.

 

Pour être concis,  L’Elan Humaniste Citoyen va partir d’un point de vue, qui, là encore, n’engage que celui-ci. L’E.H.C. pense en toute sincérité,  qu’il a dans notre Société une France que nous qualifions du Non Visible : c’est la France de la Non Visibilité.

 

Cette France de la Non Visibilité donc,  se compose de Personnes, qui, par la prise d’initiative, l’action individuelle et collective, le biais du volontariat et du bénévolat, la dimension associative, l’engagement personnel…, donnant d’ailleurs souvent à l’occasion beaucoup d’eux-mêmes et dépensant sans compter énergie et  temps, vont agir dans le Sillon Inaltérable des Principes Républicains, réaliser tout un travail au quotidien en faveur des Valeurs Humaines (pour la solidarité, contre la précarité et l’isolement, par création du lien social ou la sauvegarde du tissus social, la dimension culturelle…), promouvoir la Citoyenneté et la cause commune, l’innovation…

 

C’est la France de "Monsieur Tout le monde" entre guillemet, de l’anonymat et de l’impersonnel ; cette France de l’engagement en faveur des autres va concourir à une sorte de Vitalité Latente, sorte de Dynamique Cachée et de Synergie de l’Oubli. Ces Agissements du Secret, qui pourtant, nous font du bien à tous dans le sens ou ils permettent de panser certains maux du corps social, sont trop souvent méconnus, passés sous silence, à l’Abri des Regards, allant même parfois de l’indifférence jusqu’au mépris.

 

C’est cela cette France de la Non Visibilité. Doit-elle rester continuellement dans l’ombre ?

 

A cette question, L’Elan Humaniste Citoyen répond que non. En effet, nôtre République, qui a vocation à nous accompagner, chacun de nous et tous ensemble, ne doit pas rester insensible face à ces agissements du secret qui pourtant oeuvrent pour elle ? Quoi de plus beau que le comportement Citoyen qui met en pratique ses valeurs fondatrices, des Agissements d’une certaine Noblesse Républicaine

 

[ L’E.H.C.  évoque ici brièvement une certaine tendance à la réduction de la vie Citoyenne à la dimension du vote uniquement, dans un Cantonnement au Passage à l’Isoloir. En effet, le vote, qui représente des moments clefs dans la vie de chacun, nous invitant à participer à la vie politique de la République,  qui, en la circonstance, souligne l’Etat de Droit qu’elle représente, puisqu’il est un droit en exercice, correspond à une dimension de la vie du Citoyen qui la plus surlignée. Cependant, avant de glisser le bulletin dans l’urne, je suis acteur des valeurs de la République et je vais exercer mon droit de vote ; une fois le bulletin dans l’urne, j’ai en effet voté et accompli mon devoir de Citoyen, mais je suis toujours Acteur des Valeurs de la République !

 

Le vote va alors rythmer la vie Citoyenne par des temps forts, tels des Rituels Citoyens d’Initiation, pour les primos votants, les Rituels Citoyens de Confirmation pour ce qui est des votants avertis, rituels en tout cas par lesquels, au sein même de la Communauté des Citoyens, chacun de nous va s’accomplir.  ]

 

Il ne s’agit pas là de tomber dans la caricature, de donner une image, un bon point pour le bon comportement citoyen et modèle, ni même, effectuer un classement. Les propos ne se permettraient pas de telles intentions car L’E.H.C. considère que les questions de Citoyenneté sont très sérieuses et surtout respectables. L'Elan Humaniste Citoyen pense avec force et sincérité qu’il est Juste, Nécessaire et Pertinent d’assurer une certaine Promotion de la Citoyenneté.

 

En effet, cette mise en relief de la Citoyenneté, des comportements Citoyens qui mettent en pratique les valeurs inaliénables de nôtre République, contribuant aux bien être collectif et individuel, permettrait de rendre enfin plus visible justement cette France de la Non Visibilité, de faire Sortir du Secret, de l’ombre, du latent et du caché, tout ce Formidable Dynamisme et les Forces Vives Citoyennes qui oeuvrent énormément.

 

Cette promotion de la Citoyenneté tiendrait donc en une Reconnaissance du Caractère Bien Fondé et Citoyen de Certains Agissements par cet éventuel Secrétariat d’Etat de la Promotion de la République et de la Citoyenneté, par la remise de celui-ci et du Président de la République Française, d’une Décoration Honorifique, à titre individuel ou collectif (personne physique ou morale), la Palme de la Citoyenneté pour la Personne et la Palme Citoyenne pour ce qui d’un groupe de Personnes réunies, au cours d’une Rencontre Cérémonielle et Protocolaire, pour officialiser bien sûr ce temps fort et la Gratitude de nôtre République à l’égard de ceux qui oeuvrent tant pour elle.

 

Cette cérémonie pouvant se dérouler à l’occasion de la Fête Nationale du 14 juillet, ou bien, à une autre date (le choix d’une autre date pourrait être l’occasion de célébrer une autre fois encore les valeurs Républicaines). Ces honneurs peuvent être fait lors d’une Cérémonie de la Citoyenneté Active, bien évidemment ouverte à tous.

 

La Promotion de la Citoyenneté pourra d’ailleurs avoir des Répercussions Bénéfiques Nombreuses. Outre le fait de mettre bien sûr à l’honneur et gratifier les Personnes Citoyennes investies, elle permettra également de montrer l’exemple (l’exemplarité est très importante), d’encourager et susciter les vocations, d’affermir des engagements pourquoi pas, de rapprocher la République auprès des Citoyens ainsi que ses valeurs, de promouvoir la Citoyenneté…

 

 

La Promotion de la Citoyenneté doit montrer que la Citoyenneté est un Vecteur de Promotion

 

 

  • La Collecte Citoyenne des Idées :

 

 

La Collecte Citoyenne des Idées ou C.C.I. va correspondre donc au troisième volet, plus distinct en revanche des deux autres. Il s’inscrit malgré tout dans un des prolongements du volet développé précédemment, la Promotion de la Citoyenneté.

 

Cette Collecte Citoyenne des Idées fera aussi partie intégrante des missions de cet éventuel Secrétariat d’Etat chargé de la Promotion de la République et de la Citoyenneté.

 

L’Elan Humaniste Citoyen partira d’une idée très simple qui lui est cependant très cher. Il se produit dans notre Société un Véritable Gâchis, sorte de Gaspillage Inconsidéré de l’Idée. C’est très dommage, car selon L’E.H.C., L’Idée est et sera toujours un Pari sur l’Avenir, et surtout dommageable pour l’innovation, la création, la réinvention…, dont pourrait bénéficier le groupe tout entier par les retombées positives possibles.

 

Ce gâchis, dont les causes peuvent trouver leur origine dans ce qui a été   appelé les Contradictions Pathologiques de notre Société (le conformisme intellectuel, la pensée unique…). Il y en a cependant d’autres : une certaine lourdeur, les méandres procéduriers, la négligence, faisant que l’idée va s’inviter au fond d’un tiroir ou bien, s’échouer dans les fosses abyssales d’une corbeille à papier, la main moite et perfide, qui correspond à ceux qui mettent la main dessus, c’est le cas de le dire, pour se l’approprier…bref, l’idée pour celui qui en est le géniteur, a une espérance de vie plutôt courte.

 

Pour L’E.H.C., un système comme celui ne peut tirer profit de l’Effervescence des Idées et s’inscrire dans une Logique Sereine du Long Terme si ce n'est plutôt, engendrer des préjudices pour le groupe, la Société et l’initiateur de l’idée.

 

L’Elan Humaniste Citoyen prône en toute sincérité la mise en place de Bureaux de Collecte Citoyenne des Idées ou les B.C.C.I. . Ces bureaux permettraient de justement de collecter, de recueillir et Rassembler les idées, les projets, les réflexions, les remarques, les interrogations…, retenus par une sorte de Tamis Républicain, évitant alors qu’ils ne passent toutes entre le mailles du filet et ne se gaspillent. Cette collecte s’effectuant par un Formulaire de Déposition qu’il faudrait bien sûr formaliser. Il a tellement d’idées, Véritable Richesse aux Quatre Coins de La France, qu’il serait impensable et regrettable de ne pas tirer profit de ce Bouillonnement pour Nous Tous.

 

Afin d’éviter bien des problèmes, aisément compréhensibles, L’E.H.C. n’a pas retenu la Mairie ni l’Hôtel de Ville comme lieux dans lesquels éventuellement se trouveraient ces bureaux. La Récolte Citoyenne des Idées regarde en priorité l’Etat et les Pouvoirs Publics. Il serait alors pertinent de choisir les Sous Préfectures, proches des Citoyens. Elles seront alors chargées de collecter l’ensemble des Idées dans un Premier Temps.

 

Un Premier Tri Nécessaire serait alors effectué au sein de celles-ci (rencontre avec le dépositaire de l’idée pour des précisions si nécessaire…) avant l’envoi des idées épurées au niveau des Préfectures cette fois. Un Second Tri ensuite sera alors effectué, afin de faire parvenir à ce possible Secrétariat d’Etat chargé de la Promotion de la République et de la Citoyenneté, Le substrat : par substrat, L’E.H.C. entend une sorte de Corpus des idées les plus pertinentes et percutantes, susceptibles de concerner l’Intérêt Général.

 

 Un Groupe de Réflexion Citoyenne au sein de ce Secrétariat d’Etat validera ou non ce substrat, avant un éventuel approfondissement des idées ou leur exploitation, avec les dépositaires de ces dernières. Celui-ci se chargera, pour les dernières idées en lice, de les présenter au Chef de l’Etat et du Gouvernement, de les diffuser aux divers Ministères et Secrétariats d’Etat intéressés. Les divers tris effectués à tout niveau devant obéir à une certaine Fréquence pour que l’Etat soit toujours aux aguets et vigilant afin de s’enquérir de cette effervescence.

 

L’Elan Humaniste Citoyen souligne le fait que ces formulaires de dépôt doivent constituer au fur et à mesure une sorte de Répertoire National des Idées, dans lequel sera compilé toutes les idées lors du premier dépôt à la Sous Préfecture. C’est une sorte de sauvegarde des idées avec la traçabilité de leur dépositaire. On peut en effet considérer qu’elle permettra à un moment ou a un autre de servir de Base de Données très Fertile. Une idée peut paraître saugrenue aujourd’hui et se révéler très pertinente demain.

 

Enfin, le Formulaire de Dépôt permettra une chose fondamentale aux yeux de L’E.H.C., à savoir, Sauvegarder la Traçabilité de l’Idée avec son Dépositaire. Ce lien de filiation de l’Idée avec son initiateur est primordial pour lutter contre le Pillons Nous Les Uns Les Autres et sa logique impitoyable, ou les dimensions financières et celles des moyens à disposition sont plus que prépondérantes, comme si c’était ces dernières forcément qui faisaient l’idée, et en l’occurrence, les pertinentes.

 

C’est pourquoi ce formulaire de dépôt cité précédemment doit s’inscrire dans une sorte de Charte de Confiance Mutuelle entre les dépositaires et le B.C.I., afin de préserver une Totale Transparence et Lisibilité [avec un petit délai d’exclusivité pourquoi pas, une préservation du caractère originelle de l’idée et originale si c’est une bonne idée…un versant juridique incontournable afin d’anticiper les conflits possibles (même idée pour deux dépositaires, dépositaire qui n’est pas l’initiateur, procuration pour la déposition de l’idée, transpiration de l’idée,…Pour régler un certains nombre de problème, la date de la déposition avec ].

 

Cette charte de confiance mutuelle et déontologique va permettre de rassurer les dépositaires, de rendre très crédible cette collecte Citoyenne, d’encourager et donner tout simplement envie d’aller déposer son idée, déposition qui reste avant tout un  Acte Volontaire Citoyen.

 

Pour L’Elan Humaniste Citoyen, rien n’est plus dramatique qu’une Société qui ne se tend pas la main avec elle-même et qui ne permet pas à chacun d’entre nous de s’accorder une Chance, de montrer justement le meilleur de soi même. L’idée, un projet…sont le fruit souvent de bien des labeurs et d’accouchements, d’un travail dur et rigoureux, de questionnements douloureux en ébullition. L’idée est souvent mésestimée ; elle doit être enfin un Vecteur de Promotion.

 

 

Synthèse récapitulative des propos :

 

 

 

La Création du Secrétariat d’Etat chargé de Promotion de La République

et de la Citoyenneté

 

 

  • La Promotion de la République :

 

Enthousiasme des Valeurs Républicaines 

 

Vivre la République !

         Président de la République

 

République de Proximité dans la Proximité

 

République dans tous ses Etats 

 

Un peu de Folie Républicaine !

 

 

L’Elan Humaniste Citoyen prône la Réinvention Nécessaire de nôtre République, L’Autre République plus exactement, celle de la Diversité, de L’Intimité et de L’Intériorité, qui, Accompagnatrice des Personnes Citoyennes, va vibrer en chacun de nous pour parler à tous sans exception.

 

 

  • La Promotion de la Citoyenneté :

 

France de la Non Visibilité

 

Vitalité Latente 

Dynamique Cachée

Synergie de l’Oubli 

 

Agissements d’une Noblesse Républicaine 

 

Rituels Citoyens d’Initiation

Rituels Citoyens de Confirmation 

 

Promotion de la Citoyenneté 

 

Forces Vives Citoyennes 

Palme de la Citoyenneté

Palme Citoyenne 

Cérémonie de la Citoyenneté Active

Répercussions Bénéfiques Nombreuses

 

 

 

La Promotion de la Citoyenneté doit montrer que la Citoyenneté est un Vecteur de Promotion 

 

 

 

  • La Collecte Citoyenne des Idées :

 

Collecte Citoyenne des Idées ou C.C.I.

 

Gaspillage Inconsidéré de l’Idée

 

l’Idée est et sera toujours un Pari sur l’Avenir 

 

Contradictions Pathologiques 

 

Bureaux de Collecte Citoyenne des Idées ou les B.C.C.I.

 

Tamis Républicain

Formulaire de Déposition 

Le substrat  

 Corpus des idées les plus pertinentes et percutantes, susceptibles de concerner l’Intérêt Général

 

Groupe de Réflexion Citoyenne 

 

Répertoire National des Idées

 

Charte de Confiance Mutuelle

 

Acte Volontaire Citoyen

 

 

L'Idée, Vecteur de promotion

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :