Résolte et Résolution…

Publié le par Elan Humaniste Citoyen

 

 

Résolte et Résolution…

 

Résolte et Résolution…

 

 

« Une Résolte ? Non, une bien triste Résolution ! »

 

                                                                                  Albert-Pierre BOIVIN

 

 

« Triste Résolution ou ce mardi 11 mai 2010, les Députés ont examiné puis adopté une Proposition de Résolution inhérente au Port de la Burka, qui stipule que le voile intégral est contraire aux valeurs de la République : " Les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l’égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d’un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République ". L’adoption de cette Proposition de Résolution constituant une première étape avant l’examen en juillet du Projet de Loi interdisant le Voile Intégral dans l’Espace Public. Triste Résolution ! L’Elan Humaniste Citoyen l’affirme sans vergogne : cette résolution est impertinente et archaïque ! Comment peut-il se concevoir une approche parcellisée, parcimonieuse et primaire de l’égalité et de la Dignité des Femmes, et plus largement, de tout sujet humain ? Comment peut-il se dire que le port du Voile intégral dans l’espace Public porte atteinte gravement à la Dignité de la Femme, à l’Egalité et à la République ? La Dignité des Femmes et l’Egalité entre les personnes doivent-elles s’arrêter à la fin de l’espace Public ? L’Elan Humaniste Citoyen le dénonce haut et fort ! La dignité et l’Egalité ne doivent pas être subordonnées à la Contingence, la Spécificité et la circonstance ! Bien plus qu’une question d’ordre Géographique et celle inhérente à la Nature même du lieu, l’Espace Public, la problématique en scène est celle des Droits Fondamentaux de la Personne. L’Elan Humaniste Citoyen rappelle aux détracteurs et autres partisans de la Loi sur l’Interdiction totale du Port de la Burka, dans l’espace Public, que les Droits Fondamentaux de Toute Personne Humaine sans exception sont Universels, Irréductibles, Inaliénables, Intemporels et par delà les espaces géographiques et la nature même des lieux. La Résolution adoptée ce mardi 11 mai dans le sillon d’un projet de loi en juillet a montré son impertinence et ses limites. Alors qu’ils s’agît d’une question d’Universalité, la réponse est strictement Légale, sous entendant soit que le Port de la Burka ne constitue une atteinte à la dignité de la Femme uniquement dans l’espace Public et pas dans les autres endroits, la notion de Dignité de la Femme étant davantage lié à la nature même du lieu qu’à la Personne et la pratique sociale, ou bien, que le Législateur garantit la préservation d’un droit fondamental sous certaines conditions données, les atteintes à la dignité des femmes étant autorisées dans toutes les autres situations non prévues et mentionnées par la Loi. L’universalité des droits fondamentaux de la personne bafouée et la question de la dignité des femmes restreinte à la nature même d’un lieu, L’Elan Humaniste Citoyen avait, en la matière, proposé suite, à la Mission Parlementaire sur le sujet, de la retenue et de la rigueur par une Expertise Sociale. La question du Port de la Burka est une problématique au combien complexe, hélas caricaturée et stigmatisée à tord. La Caricature et la Stigmatisation attestant que la dimension du Port de la Burka est subsidiaire et que les Intérêts et les objectifs recherchés, tant de la part des Détracteurs et que des Partisans, relèvent de tout, sauf de la Burka »

 

 

« Alors que certaines et certains se targuent sans complexe de préserver la Dignité de la Femme, celles-ci sont avant tout les Grandes Perdantes. De la dignité dans l’espace public pour la bonne conscience et aux yeux de tous, la face voilée et les yeux fermés hors de l’espace public. Une réponse du Législateur en demie teinte et malheureuse sur la façon dont sont considérés les Droits Fondamentaux Universels et Irréductibles de tout Sujet Humain »

 

                                                                                  Albert-Pierre BOIVIN

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article